Scène

Il faut sauver l’humanité

Le théâtre de Joël Maillard nous propulse en orbite pour régénérer l’espèce humaine. Quitter la Terre, pièce loufoque et drôle, répond à notre crise écologique par le rire. A voir à l’Arsenic.
Il faut sauver l’humanité
Dans cette dystopie signée Joël Maillard, aux côtés de Joëlle Fontanaz, le quotidien n’est pas toujours rose. ALEXANDRE MOREL / JEANNE QUATTROPANI
Théâtre

La planète va mal et les scientifiques ne sont pas les seuls à tirer la sonnette d’alarme. Un duo théâtral loufoque, entre science-fiction et comédie, empoigne la question. Joël Maillard échafaude des solutions pour sauver notre espèce dans Quitter la Terre, à voir à l’Arsenic, à Lausanne (lire un extrait dans notre édition du 10 juillet 2017). Et si on mettait en orbite des humains pour assurer la survie de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion