Vaud

Travailleurs sur le carreau

Avec la fermeture de l’entreprise de chauffage Cipag, les vingt-six employés licenciés veulent négocier un plan social.
Travailleurs sur le carreau
Dans les années 80, la marque représentait près de la moitié du marché du chauffe-eau en Suisse. Elle s’est ensuite lancée dans les énergies renouvelables, avec le solaire et les pompes à chaleur avant d’être avalée par la concurrence. SDT
Emploi

Au cœur de la zone industrielle de Puidoux, le logo blanc de Cipag sur l’imposante bâtisse rouge ocre se repère loin à la ronde. Devant l’entreprise, une quinzaine de travailleurs sont réunis avec des représentants du syndicat Unia. En ce lundi matin, les vingt-six employés de Cipag ont reçu leur lettre de licenciement. Leur entreprise ferme définitivement ses portes. Avec la disparition de la marque Cipag, c’est une histoire de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion