Régions

Militants sous pression

La loi sur la police largement acceptée en votation permet de faire payer aux organisateurs de manifestations les frais d’invervention des forces de l’ordre. La gauche dénonce une loi liberticide.
Militants sous pression
La loi adoptée dimanche à 76% des voix offre la possibilité aux communes de facturer à l’organisateur d’une manifestation qui a dégénéré les frais d’intervention de la police cantonale. KEYSTONE
Berne

Le canton de Berne aura une loi sur la police qui va lui permettre de lutter plus efficacement contre le crime organisé et la cybercriminalité. Le texte adopté à une forte majorité prévoit aussi de faire payer l’organisateur d’une manifestation qui dégénère. L’issue du scrutin constitue une victoire pour le gouvernement et le Grand Conseil. Le comité référendaire issu des milieux de gauche n’a pas su convaincre une majorité des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion