International

La droite et l’extrême droite dans la rue

Le PP, Ciudadanos et Vox reprochent à Pedro Sanchez, président du gouvernement, de «trahir» l’Espagne et d’aller à l’encontre de l’unité du pays en tentant de dialoguer avec les séparatistes.
La droite et l’extrême droite dans la rue
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche à Madrid à l'appel de la droite et de l'extrême droite contre le chef du gouvernement socialiste Pedro Sanchez. KEYSTONE
Espagne

Selon la police, environ 45’000 personnes ont participé à ce rassemblement. Le Parti Populaire (PP, droite) a évoqué le chiffre de «plus de 200’000». Brandissant des drapeaux espagnols et des pancartes clamant «Stop Sanchez», les manifestants se sont rassemblés sur la place Colon avec pour mot d’ordre «Pour une Espagne unie, des élections maintenant». Convoquée par le PP et les libéraux de Ciudadanos, auxquels s’est joint le parti d’extrême droite

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion