International

Rome énerve Jupiter

La France a rappelé son ambassadeur en Italie. Une décision prise après des «déclarations outrancières» et «d’attaques» sans «précédent» de responsables italiens.
Rome énerve Jupiter
Les deux ­ministres ­italiens Luigi Di Maio et ­Matteo Salvini (de g. à dr.), ­piliers du ­gouvernement, ont multiplié les provocations à l’égard de la France au cours des derniers mois. KEYSTONE
Crise diplomatique

Trop c’est trop. Irritée par une série de «déclarations outrancières» et d’«attaques», la France a rappelé jeudi son ambassadeur en Italie pour «des consultations». Selon Paris, «la France a fait, depuis plusieurs mois, l’objet d’accusations répétées, d’attaques sans fondement», une situation qui «n’a pas de précédent, depuis la fin de la guerre». La rencontre, ce mardi, du vice-premier ministre italien Luigi Di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion