International

Paris pris dans la tourmente Benalla

La cheffe du groupe de sécurité du premier ministre a démissionné de son poste. L’affaire Benalla se rapproche des plus hauts sommets de l’Etat français.
Paris pris dans la tourmente Benalla
Selon Mediapart, Alexandre Benalla serait impliqué dans la signature d'un contrat de sécurité signé par un collaborateur de La République En Marche avec un oligarque russe proche de Vladimir Poutine. KEYSTONE
France

Plus le temps passe et plus l’affaire Benalla s’éloigne de la rubrique des faits divers, pour se rapprocher des plus hauts sommets de l’Etat. Jeudi soir, on apprenait la démission de la cheffe du groupe de sécurité du premier ministre (GSPM), Marie-Elodie Poitout, en liaison avec ce dossier. Ce départ fait suite aux derniers développements de l’affaire, et en particulier aux écoutes dévoilées il y a une semaine par Mediapart.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion