«L’agressivité de l’Italie est contre-productive»

L’Union européenne n’avait pas besoin de cette crise entre deux de ses membres fondateurs à l’heure du Brexit et des dissensions à l’interne. Gilbert Casasus, professeur d’études européennes, à l’Université de Fribourg, en relativise les conséquences. Et pointe du doigt les risques de rupture du côté de la coalition italienne. Cette escalade dans les tensions entre la France et l’Italie risque-t-elle de fissurer un peu plus l’édifice européen? Gilbert Casasus:

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion