Solidarité

En finir avec le droit d’exception

Une pétition européenne veut le remplacement des arbitrages privés au profit des multinationales par une vraie législation. Portée par 150 organisations, la pétition cartonne déjà.
En finir avec le droit d’exception
New York, en octobre 2013: «Chevron n’est pas au-dessus de la loi.» La Cour arbitrale de La Haye a annulé, en septembre 2018, la condamnation pour pollution de Chevron en Equateur. Il s’agit du cas le plus emblématique du pouvoir des tribunaux privés. KEYSTONE
Multinationales

Quelque 300 000 paraphes en deux semaines. La campagne européenne «Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales» a démarré sur les chapeaux de roue. Rendue publique mardi 22 janvier à Paris alors que s’ouvrait l’édition 2019 du Forum économique de Davos, la pétition est portée par plus de 150 organisations européennes – syndicats, Nord-Sud, droits humains, écologistes – dans dix-huit pays. Elle constitue la première salve d’une série d’actions qui,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion