Lecteurs

Le grand mensonge des loyers

Sophie Desbiolles ne croit pas en une augmentation des loyers en cas d’acceptation de l’initiative «Stop mitage».
Logement

Dans un logement, le prix du terrain ne représente que 20% du prix total. Ainsi les 80% restants du prix total sont dus à un tiers facteur. Les loyers n’ont pas attendu l’initiative «Stop mitage» pour être inabordables pour la plupart des gens. Si les lois de l’immobilier étaient respectées, les loyers seraient de 40% moins chers en Suisse.

Cela fait donc bien longtemps que l’idée d’une régulation par le jeu de l’offre et de la demande n’a plus cours. C’est un mensonge qui cache une spéculation de la part des promoteurs qui ne construisent que les biens qui les arrangent.

Ainsi, ils font bâtir des appartements de six pièces que personne ne peut se permettre alors que les citoyens ont besoin de logements de trois pièces qui deviennent rares. Et les prix augmentent encore à chaque changement de bail.

C’est donc bien la spéculation qui augmente les prix des loyers et non la protection des terres agricoles que demande l’initiative. Ces mêmes personnes qui disent que les prix vont augmenter sont ceux-là même qui au parlement cherchent à détruire les lois de protection des locataires. Cessons de croire aux mensonges. oui à «Stop mitage»!

Sophie Desbiolles,
étudiante, Genève

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Logement

Connexion