Solidarité

Armes françaises dans le collimateur

Alors que le président Emmanuel Macron s’est rendu en Egypte la semaine passée, des ONG confirmaient que du matériel de guerre français avait servi à mater les manifestants dans ce pays.
Armes françaises dans le collimateur
Emmanuel Macron a reconnu qu’un blindé français avait pu être utilisé en 2013 lors d’une intervention de maintien de l’ordre par les autorités égyptiennes. LDD
Egypte

Pour sa première visite officielle au Caire du 27 au 29 janvier, le président Emmanuel Macron était attendu au tournant. Lors de la venue à l’Elysée d’Abdel Fattah Al-Sissi en octobre 2017, le Français avait refusé de «donner des leçons» à son homologue en matière de respect des droits humains. Depuis, plusieurs ONG ont dénoncé l’utilisation de matériel de guerre français à des fins de répression interne en Egypte. Cette année,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion