Suisse

Quatre ans de blocages

La dernière législature a été marquée en politique suisse par l’échec de grands projets, ainsi que par des coalitions de plus en plus volatiles entre les partis et un Conseil fédéral souvent hors jeu.
Quatre ans de blocages
Alors que le PS du président Christian ­Levrat est parfois ­esseulé, l’UDC d’Albert Rösti et le PDC de Gerhard Pfister (de g. à dr.) cherchent de nouvelles alliances. KEYSTONE/ARCHIVES
Parlement

«C’est une législature perdue», répète en boucle depuis le début de l’année Christian Levrat. «La majorité PLR-UDC a totalement échoué. Les grands dossiers sont au mieux bloqués, au pire, ils vont dans la mauvaise direction. Et les rares qui ont été débloqués ne l’ont été ni par le Conseil fédéral, ni par le Conseil national, mais par le Conseil des Etats, où l’UDC et le PLR ne disposent pas d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion