Suisse

Les cantons sont remis à l’ordre

Se référant au Tribunal fédéral, le PS juge que plus de ménages ont droit à des rabais de primes-maladie.
Les cantons sont remis à l’ordre
Lundi, les socialistes David Roth, Nadine Masshardt et Barbara Gysi (à droite) sont passés à l’offensive devant les médias. KEYSTONE
Assurance maladie

Le Parti socialiste part à l’offensive. Il exige de plusieurs cantons, dont le Valais, Neuchâtel et Berne, d’accorder à davantage d’habitants des réductions de primes d’assurance-maladie. Si ceux-ci ne s’adaptent pas rapidement, dans «un délai d’un mois», le parti à la rose saisira la justice, pour «violation des exigences du Tribunal fédéral», a notamment réclamé hier devant la presse la Saint-Galloise Barbara Gysi, vice-présidente. Quelles exigences du Tribunal fédéral (TF)?

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion