Suisse

Petit pas vers la transparence

Une commission des Etats veut un contre-projet à l’initiative de la gauche et du PBD.
Petit pas vers la transparence
Lisa Mazzone (à g.) et Nadine Masshardt défendent l’initiative «pour plus de transparence dans le financement des partis». KEYSTONE/ARCHIVES
Financement

Les multiples affaires ou polémiques touchant divers politiciens ont un point commun: elles débouchent souvent sur un désir accru de transparence. Les conseillers aux Etats l’ont-ils entendu? Ils ne le disent pas explicitement, mais la commission des institutions politiques du Conseil des Etats a franchi une étape mardi: elle ouvre la voie à un projet de loi renforçant la transparence sur le financement de la politique. Il s’agirait d’un contre-projet

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion