Lecteurs

Où est la campagne?

Jean-Lou Luchetta se demande si la gauche genevoise ne croit pas à ses idéaux.
Votations

Le 10 février prochain les électeurs genevois auront à se prononcer sur quatre sujets, dont trois émanent d’initiatives lancées par la gauche:

– stop au mitage du territoire (initiative nationale);

– pour le remboursement des frais dentaires (initiative cantonale);

– pour une caisse d’assurance maladie et accidents genevoise (initiative cantonale).

Trois sujets importants pour la population, pour la protection de l’environnement, contre l’augmentation effrénée des primes des caisses maladie privées. Trois initiatives pour lesquelles des signatures ont été récoltées auprès de milliers d’électeurs en leur faisant miroiter l’engagement des partis de gauche et des syndicats ainsi que des Verts pour ces importants projets.

La population vote maintenant sur ces objets et que voit-on? Où est la campagne des initiants? Sont-ils dans la rue? Organisent-ils des débats sur ces sujets qu’ils ont promis vouloir défendre? Écrivent-ils des articles?

Non, toute la gauche genevoise s’est mobilisée contre la loi sur la laïcité de l’Etat! Toute la gauche fantasme contre de prétendues attaques contre les religions, alors que les grandes religions de notre canton, celles qui ont fait notre histoire (l’Eglise protestante, l’Eglise catholique romaine et l’Eglise catholique chrétienne) approuvent cette loi et recommandent de voter OUI à la LEE.

Quelle déception pour les électeurs de gauche de voir l’énergie et l’argent (voir le nombre d’affiches, d’articles, de listes contre la LEE), sans parler de la conférence de presse, uniquement dédiés par la gauche à la lutte contre la laïcité!

Leurs trois initiatives ne sont-elles que des miroirs aux alouettes?

Jean-Lou Luchetta,
Confignon (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Votations

Connexion