Suisse

L’affaire qui embarrasse l’évêque de Bâle

Condamné en 2012 pour des actes sexuels sur mineur, un prêtre a renoncé au poste de curé qu’il briguait à Riehen (BS). Felix Gmür, président de la Conférence des évêques suisses, le savait.
L’affaire qui embarrasse l’évêque de Bâle
Felix Gmür (au centre), président de la Conférence des évêques suisses, avait commandité une expertise, qui avait établi que le prêtre n’était pas pédophile, mais qu’il ne fallait pas lui confier un travail avec les jeunes. KEYSTONE/ARCHIVES
Abus sexuels

A Riehen (BS), les paroissiens savaient que le prêtre qui briguait le poste de curé avait été condamné en 2012 en Thurgovie pour avoir massé les pieds d’un jeune homme de 16 ans. Incarcéré pendant un mois, notamment parce que, selon la Neue Zürcher Zeitung de jeudi, plusieurs garçons de la commune où il officiait étaient concernés par ces actes, il avait finalement écopé d’une amende avec sursis de 4000 francs. Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion