Suisse

Les robots fleurissent au Tessin

L’Institut Dalle Molle de recherche en intelligence artificielle, à Lugano, développe les interactions avec les machines.
Les robots fleurissent au Tessin
Le professeur Francesco Mondada, de l’EPFL, a créé les ­robots ­Thymio. Ceux-ci sont mobiles (ils ont des roues), sont dotés de censeurs pour entendre, et peuvent émettre des sons et des lumières de couleur. KEYSTONE
Technologie

Créer un monde hybride où l’humain et la machine interagissent harmonieusement. Voilà à quoi aspire Luca Maria Gambardella, directeur de l’Institut Dalle Molle de recherche en intelligence artificielle (IDSIA), à Lugano. «Notre objectif est de favoriser la symbiose entre le robot et l’humain, grâce aux machines learning, c’est-à-dire en répliquant chez le robot certains comportements et les modalités du cerveau de l’humain, grâce à un réseau neuronal artificiel», explique-t-il. Début

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion