Suisse

Registre obligatoire et global exigé

La pression monte pour imposer aux praticiens une surveillance accrue des implants médicaux en Suisse.
Registre obligatoire et global exigé
Un registre obligatoire coûterait plusieurs millions mais en vaut la chandelle. VINCENT MURITH/ARCHIVES
Santé

Comme l’a révélé le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), une prothèse de disque intervertébral en plastique peut être posée chez des patients en Suisse malgré de mauvais tests préliminaires. Et le signalement de tels couacs est laissé au libre arbitre des praticiens et des hôpitaux. Il est grand temps de mettre en place un registre obligatoire et complet des implants médicaux, estime Sibel Arslan, conseillère nationale (v, BS), qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion