Suisse

Des chercheurs sur un nuage

Le Jungfraujoch attire chaque année une centaine de scientifiques du monde entier.

La fumée a été bannie de la terrasse publique du Jungfraujoch l’année dernière. Si les nombreux touristes parasitent parfois les observations, ils font plus ou moins bon ménage avec les scientifiques. «On fait avec, confie un chercheur suisse. Sans leur apport, nous ne pourrions pas entretenir la station pour les scientifiques.» C’est qu’ils sont une centaine à venir chaque année de Suisse, de Belgique, d’Allemagne, du Royaume-Uni ou de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion