Genève

«Une grande perte pour Genève»

Leïla El-Wakil, historienne de l’art et architecte, est consternée par la décision du Conseil d’Etat de ne pas classer la maison du Jeu de l’Arc.
«Une grande perte pour Genève»
Pour Leïla El-Wakil, la destruction de la bâtisse du Jeu de l'Arc constitue une perte pour le patrimoine et l'environnement de Genève. DR
Patrimoine

Leïla El-Wakil, historienne de l’art et architecte, regrette la décision du Conseil d’Etat de ne pas classer le Jeu de l’Arc. Interview. Le refus de classer l’hôtel du Noble exercice de l’Arc a été annoncé jeudi par le Conseil d’Etat. Votre réaction? Je suis consternée. La destruction de cette bâtisse constitue une grande perte pour le patrimoine et l’environnement à Genève. Sa valeur est irremplaçable. Pensez-vous qu’une autre solution aurait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion