Suisse

Réduire le risque de récidive

Le psychiatre Franck Urbaniok a révolutionné le suivi des criminels dangereux. Portrait.
Réduire le risque de récidive
Frank Urbaniok est une référence en matière d’estimation de la dangerosité d’un criminel. KEYSTONE/ARCHIVES
Criminalité

Toute la Suisse alémanique le connaît et le reconnaît, avec sa presque totale calvitie et sa boucle d’oreille: le psychiatre Frank Urbaniok, ancien chef du service psycho-psychiatrique de l’Office zurichois d’application des peines, a analysé et commenté les pires affaires criminelles suisses de ses vingt dernières années. Cette semaine, il a refait parler de lui en critiquant les expertises du quadruple meurtrier de Rupperswil (AG), dont l’internement simple a été

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion