Genève

Primes maladie: le contre-projet divise

Le gouvernement a présenté mercredi son contre-projet à l’initiative pour le plafonnement des primes maladies à 10% des revenus des ménages, tout en le liant à l’adoption de la réforme sur l’imposition des entreprises.
Un contre-projet qui divise
Le gouvernement genevois va présenter son contre-projet au parlement en tant que mesure d’accompagnement de la réforme de la fiscalité des entreprises. JPDS
Assurance maladie

«Les primes d’assurance maladie pèsent lourdement sur les budgets des Genevois et représentent 70% de leurs dettes. Il est de notre devoir d’agir», a affirmé mercredi Thierry Apothéloz, conseiller d’Etat chargé du Département de la cohésion sociale. C’est avec ce préambule que le magistrat socialiste a présenté le contre-projet du gouvernement à l’initiative «pour des primes d’assurance-maladie plafonnées à 10% du revenu du ménage!», déposée au printemps par la gauche

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion