Neuchâtel

Le PLR veut croquer l’UDC

Les libéraux-radicaux ont présenté mardi une ambitieuse stratégie pour les élections fédérales de 2019. L’objectif: trois sièges à Berne, en raflant celui de l’UDC.
Le PLR veut croquer l’UDC 1
Philippe Bauer, actuel conseiller national, sera le seul candidat PLR à figurer sur les deux listes, soit pour le National et les Etats. KEYSTONE
Elections fédérales

L’appétit vient en mangeant. Le PLR neuchâtelois semble avoir fait sienne cette maxime. Après son carton aux dernières élections cantonales, le parti bourgeois a esquissé, mardi en assemblée générale à la Chaux-de-Fonds, sa stratégie en vue des fédérales d’octobre 2019. Il vise trois des six sièges neuchâtelois à Berne et compte bien profiter de la faiblesse de l’UDC pour lui manger la laine sur le dos. Actuellement, le PLR dispose

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion