Genève

L’appel à l’aide des Créatives

Le festival féminin et féministe est menacé dans son existence, malgré le succès de sa dernière édition. Ses organisatrices demandent une rallonge lors du vote du budget de la Ville de Genève.
L’appel à l’aide des Créatives
Les Créatives ont fait le plein avec les débats: ici la journaliste et essayiste Mona Chollet à la librairie du Boulevard, sur le thème des sorcières. O. HONG-SOAK / DR
Culture 

En novembre, Les Créatives ont attiré 14’000 personnes en treize jours. La 14e édition du festival «pluridisciplinaire, féminin et féministe» a enregistré une croissance de 75% par rapport aux années précédentes. Signe d’une transition réussie par ses nouvelles directrices, Dominique Rovini et Anne-Claire Adet, mais surtout d’une prise directe avec les problématiques de l’ère MeToo, de la représentation féminine dans la culture – et pas que. Pourtant, il y a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion