Suisse

Quand le policier de village disparaît

St-Gall et la Thurgovie ferment des postes de police. L’association suisse des policiers critique cette évolution.
Quand le policier de village disparaît
Les patrouilles mobiles remplaceront les postes de police fixes dans certaines campagnes de Suisse orientale. KEYSTONE
Sécurité 

Le canton de Thurgovie entend fermer près de 40% de ses postes de police d’ici à la fin 2019. Saint-Gall a également commencé à réduire les points fixes de police, avec un objectif plus modeste: de 28 à 26 postes. Un processus que la Fédération suisse des fonctionnaires de police suit avec un grand scepticisme, tandis que la Conférence latine des chefs des départements de justice et police n’y voit en revanche

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion