Solidarité

Faillite sociale sur ordonnance

Trois ans après l’arrivée de Mauricio Macri à la tête de l’Argentine, Daniel Gollan, ancien ministre de la Santé de Cristina Kirchner, décrit une situation sociale extrêmement dégradée.
Faillite sociale sur ordonnance 1
Femmes faisant la queue pour un repas gratuit à Buenos Aires. L'affaiblissement des politiques sociales et et la chute du pouvoir d'achat ont marqué les trois premières années du mandat de Mauricio Macri. KEYSTONE
Argentine

«Le système de santé est en crise… Or celle-ci ne résulte pas d’erreurs de gestion, mais d’une volonté claire de l’actuel gouvernement néolibéral de démanteler l’Etat et les services sociaux.» Le constat du docteur Daniel Gollan est sans appel. Ancien secrétaire d’Etat à la Médecine communautaire et dernier ministre de la Santé de Cristina Fernández de Kirchner, ce militant expérimenté, prisonnier politique sous la dictature, juge sévèrement le bilan de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion