International

Branle-bas de combat contre la désinformation

A six mois des élections européennes, la Commission présente un plan d’action contre les fake news.
Branle-bas de combat contre la désinformation
Pour Andrus Ansip (à g.), «la désinformation fait partie de la doctrine militaire de la Russie». KEYSTONE
Union européenne

Bruxelles a sonné mercredi le branle-bas de combat contre les fake news, alors que se profilent à l’horizon les élections européennes de mai 2019 et une multitude de scrutins dans les Etats membres de l’Union. Elle a publié un plan d’action destiné à renforcer la lutte contre la désinformation en ligne dans l’UE qui vise, avant tout, Moscou. «La désinformation fait partie de la doctrine militaire de la Russie», qui dépenserait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion