Scène

Regard féministe sur Romy Schneider

Loin d’un remake du film La Piscine, La Côte d’Azur dévoile au Poche les questionnements de femme, de ­comédienne, de mère, d’amante et d’épouse de l’actrice mythique.
Regard féministe sur Romy Schneider
Au Poche, à Genève, les interprètes de "La Côte d’Azur" livrent une impayable parodie de la bourgeoisie française. SAMUEL RUBIO
Théâtre

Qui n’a pas en tête une image de Romy Schneider, icône du cinéma français des années 1960 et 1970? Il y a bien sûr au départ eu Sissi, film qui a lancé la jeune actrice viennoise ensuite naturalisée française, mémorable dans son costume d’impératrice. Puis ont suivi tous les autres. Elle a été Rosalie, aux côtés de César joué par Montand, ou l’Hélène des Choses de la vie face à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion