Genève

Stages de réinsertion: aubaine ou exploitation?

Une étude tire un bilan nuancé des activités de réinsertion pour les personnes à l’aide sociale, des stages non rémunérés auprès d’institutions publiques ou subventionnées.
Stages de réinsertion: aubaine ou exploitation?
Les activités de réinsertion sont des stages non rémunérés effectués par des personnes à l’aide sociale auprès de services de l’Etat ou d’institutions subventionnées. Jean-Patrick Di Silvestro
Aide sociale

Depuis 2014, l’Observatoire de l’aide sociale et de l’insertion (OASI) publie régulièrement des rapports sur les aides accordées aux populations précaires ou sans emploi à Genève. Mardi, l’association a dévoilé les résultats d’une recherche sur les activités de réinsertion. Derrière ce terme, on trouve des stages non rémunérés effectués par des personnes à l’aide sociale auprès de services de l’Etat ou d’institutions subventionnées. Une population précaire, éloignée durablement du marché

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion