Pensum féministe au Kurdistan
PRAESENS FILM
Cinéma

Pensum féministe au Kurdistan

Remonté après un accueil critique désastreux sur la Croisette, Les Filles du soleil reste une ode maladroite aux soldates luttant contre Daech.
Film

Etrillé à Cannes par la presse française, le second long métrage d’Eva Husson fut jugé indigne de la com-pétition internationale. Où ce film au féminin, qui suit un bataillon de combattantes kurdes, aurait servi d’alibi au festival, régulièrement attaqué pour sa sélection très masculine. Mauvais procès? La sanction cannoise a en tout cas incité la réalisatrice à remonter son film. Peine perdue! Dès les premières séquences, tout sonne faux: la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion