Genève

Clap de fin pour Guillaume Barazzone?

Plombé par ses notes de frais, l’élu PDC compte-t-il toujours rempiler à Berne et en Ville de Genève? Peut-il se maintenir en poste? Silence. Son parti, lui, temporise, mais apparaît divisé.
Clap de fin pour Guillaume Barazzone?
Le PDC national affirme que le cas Barazzone doit être réglé par l’intéressé et son parti cantonal.(KEYSTONE/Martial Trezzini)
Ville de Genève

Guillaume Barazzone peut-il se maintenir dans ses fonctions de conseiller administratif et de conseiller national? Pourra-t-il se représenter à ces postes, respectivement en 2020 et en 2019? Alors que l’élu juge la question de son avenir politique prématurée, son parti, le PDC, est pris dans la tourmente des notes de frais astronomiques de sa locomotive électorale. Car celle-ci est soudain devenue encombrante aux yeux de membres de la formation bourgeoise,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion