Lecteurs

«Il faut laisser la fête se faire»

Sam Fayon juge choquant l’appel au boycott de l’Eurovision en Israël par Michel Bühler dans une chronique du 18 septembre.
Réaction

Quelle perfidie de vouloir créer une polémique, en aucune manière connectée avec la chanson, et pénaliser le monde entier de vivre les joies et plaisir de l’Eurovision en Israël tout en découvrant le pays.

Si on devait boycotter l’Eurovision pour une soi-disant question d’apartheid ou de conflits, je pense que beaucoup de pays n’aurait pas eu la possibilité d’organiser cet évènements, ni aucun autre d’ailleurs.
Il faut laisser la fête se faire sans vouloir gâcher l’esprit de l’Eurovision.

J’attends avec intérêt de voir si M. Bühler appellera au boycott pour la prochaine Coupe du monde de football….

Sam Fayon, Vandœuvres (GE)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Réaction

Connexion