Genève

Action et commémoration

Une vingtaine de militants du GSsA ont manifesté vendredi 9 novembre contre une rencontre entre politiques et militaires.
Action et commémoration
Pour empêcher l’accès à la salle où avait lieu la réunion, une vingtaine de militants se sont couchés devant l’entrée. JPDS
Armée

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) romand a retardé vendredi soir une rencontre entre politiques et militaires organisée par la Société militaire du canton de Genève. Il dénonçait la tenue d’un tel événement un 9 novembre. A cette date, en 1932, l’armée ouvrait le feu sur une manifestation antifasciste tuant treize personnes et en blessant de nombreuses autres. Pour empêcher l’accès à la salle où avait lieu la réunion,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion