Cinéma

Aux sombres héros sous la mer

Dans Kursk, production soignée mais trop scolaire, Thomas Vinterberg évoque le destin tragique de l’équipage du fameux sous-marin, victime des atermoiements des autorités russes.
Aux sombres héros sous la mer
Matthias Schoenaerts et Léa Seydoux, tout à fait crédibles en couple russe. PRAESENS FILM
Film

Si Bertrand Tavernier les juge par définition ennuyeux, les films de sous-marins ont pourtant fait leurs preuves – Das Boot (Wolfgang Petersen, 1981) ou A la poursuite d’Octobre rouge (John McTiernan, 1990) en témoignent. Le cas bien connu du Koursk, qui sombrait au fond de la mer de Barents avec son équipage en août 2000, offrait l’occasion idéale d’y revenir: un scénario tragique aux implications géopolitiques, avec la promesse réjouissante

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion