Suisse

Non à la facturation autonome des soins

Selon le Conseil fédéral, l’initiative pour les soins infirmiers est synonyme de hausse des coûts de la santé.
Non à la facturation autonome des soins
L'initiative pour des soins infirmiers forts a été remise à Berne le 7 novembre 2017, munie de quelque 114'000 signatures. KEYSTONE/ARCHIVES
Soins infirmiers

L’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) avait organisé mercredi une journée d’action dans différentes villes de Suisse pour attirer l’attention de la population sur le problème de la pénurie de personnel infirmier. «Qui me soignera en 2030?», pouvait-on lire sur les pancartes brandies par des bénévoles vêtus d’une chemise d’hôpital. Selon Sophie Ley, vice-présidente de l’ASI, quelque 10 000 postes sont déjà vacants. La démarche n’a pas fait fléchir le Conseil

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion