Cinéma

Amer bilan de l’ère Berlusconi

Paolo Sorrentino étrille le Cavaliere et sa cour dans Silvio et les autres, une fresque funèbre dangereusement fascinante.
Amer bilan de l’ère Berlusconi
Toni Servillo campe Silvio Berlusconi en bouffon charismatique et indémontable. PATHÉ FILMS
Biopic

Après une escapade décevante dans les Alpes suisses (Youth), Paolo Sorrentino est donc rentré au pays pour s’occuper du cas Berlusconi. La tentation était sans doute irrésistible pour le réalisateur italien, et bien légitime. Mais que dire encore aujour­d’hui sur le Cavaliere? Pourquoi lui faire l’honneur d’un biopic, alors qu’il a enfin quitté le devant de la scène? Ce film crépusculaire offre une réponse imparable: tirer le bilan de son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion