Genève

La justice met son nez dans les notes de frais

Le Ministère public a ouvert une enquête pour gestion déloyale des intérêts publics, menant des perquisitions dans des services de la Ville. Le fisc pourrait aussi entrer dans la danse
La justice met son nez dans les notes de frais
Guillaume Barazzone (au centre), Rémy Pagani (à gauche) vont être entendus en tant que prévenus. KEYSTONE
Ville de Genève

Le procureur général, Olivier Jornot, et le premier procureur, Yves Bertossa, ont mené des perquisitions mercredi matin dans les locaux hébergeant les services des magistrats Guillaume Barazzone, Rémy Pagani et Esther Alder. Le Service financier, sous la responsabilité de Sandrine Salerno, a aussi été visité, comme le bureau du maire, Sami Kanaan, qui a donné une copie de son agenda électronique et des pièces comptables. Le Ministère public a ouvert

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion