Genève

La Cour des comptes priée d’étendre son audit

Le bureau du Conseil municipal veut un regard extérieur sur les frais professionnels du Conseil administratif sur les dix dernières années.
La Cour des comptes priée d’étendre son audit
Pourquoi ne pas avoir contracté cinq abonnements de téléphonie mobile pour les conseillers administratifs en attendant que les négociations avec Swisscom sur l’ensemble des téléphones de la Ville n’aboutissent, demande notamment le PLR Simon Brandt. KEYSTONE
Ville de Genève

Après avoir exigé du Conseil administratif qu’il fasse la transparence sur ses frais professionnels sur les dix dernières années, le bureau du Conseil municipal, présidé par l’UDC Eric Bertinat, a écrit à la Cour des comptes pour qu’elle étende son audit sur cette même période. Membre de la Commission des finances, le PLR Simon Brandt abonde dans le même sens: «Même si l’exécutif acceptait de détailler ses frais, ce que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion