Genève

«Je me suis sentie abandonnée»

Le nombre d’agressions canines a augmenté dans le canton de Genève depuis dix ans. Témoignage d’une maman dont l’enfant a été mordue lors de la Marche de l’espoir.
«Je me suis sentie abandonnée»
Journée de conseils aux propriétaires de chiens, sur la plaine de Plainpalais. Sauf exception, les cours d’éducation canine ne sont plus obligatoires à Genève depuis 2017. KEYSTONE-prétexte
Accident

Adriana* et sa fille viennent de vivre deux semaines éprouvantes. Le 14 octobre, lors de la Marche de l’espoir, la jeune Maya*, 9 ans, est mordue au visage par un berger allemand. «Ma fille veut devenir vétérinaire, elle aime beaucoup les animaux. Un couple était là avec son chien. Nous avons demandé s’il pouvait être caressé. La propriétaire a assuré qu’il était docile, que les enfants pouvaient jouer avec, le caresser,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion