Suisse

Un diplôme s’attaque à l’insomnie

Un premier programme international de formation continue est consacré à la médecine du sommeil.
Un diplôme s’attaque à l’insomnie
Enfants et adolescents ne sont pas épargnés par les troubles du sommeil. KEYSTONE
Santé

Les troubles du sommeil, quels qu’ils soient, concernent plus de 20% des Suisses. C’est le symptôme d’une société qui ne dispose pas encore du support culturel dont bénéficient d’autres problématiques, estime Mauro Manconi, responsable du Centre du sommeil et d’épilepsie de l’Entité hospitalière cantonale (EOC) tessinoise et professeur de neurologie à l’Université de Berne. «Nous savons que fumer nuit à la santé ou qu’il faut manger sainement et bouger pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion