Suisse

Soutien non autorisé à Riyad

Le fabricant d’avions Pilatus est sous enquête du Département des affaires étrangères.
Soutien non autorisé à Riyad
Très loin de sa base de Stans, Pilatus assure un soutien logistique aux Saoudiens pour les avions d’entraînement PC-21. Keystone-archives
Armement

Le constructeur d’avions Pilatus établi à Stans a-t-il franchi une ligne rouge? Selon une information du Tages-Anzeiger, confirmée par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), le fabricant d’avions nidwaldien assure un soutien logistique aux forces aériennes de l’Arabie saoudite pour les avions d’entraînement PC-21. Le problème? Pour apporter ce soutien, Pilatus a besoin d’une autorisation en bonne et due forme du DFAE. Telles sont les exigences de la loi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion