Cinéma

Vie d’amour et de précarité

Film de Camille Vidal-Naquet, Sauvage suit un jeune prostitué de rue. Poétique et dérangeant, solaire et crépusculaire.
Vie d’amour et de précarité
Léo (Félix Maritaud), prostitué de rue animé d’un amour inconditionnel. DR
Cinéma français

A bout de souffle, Léo est à 22 ans une possible figure rimbaldienne dans son expérience des limites. Ce travailleur du sexe homosexuel transite de corps en corps, vivant l’acte prostitué «comme dénué de problèmes», grappillant les moments de douceur dès que vie se peut, selon l’intention du réalisateur Camille Vidal-Naquet. Cherchant confusément entre quels horizons renaître et disparaître infiniment à soi-même. En groupe, il semble s’anesthésier de la douleur d’aimer,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion