Vaud

Philip Morris évite la publication d’un article médical

Le géant du tabac Philip Morris est parvenu à éviter la parution d’une étude dans la Revue médicale suisse concernant un de ses dispositifs qui serait aussi nocif pour la santé que la traditionnelle cigarette.
Philip Morris évite la publication d'un article médical
L’enquête du "Régional" montre que les méthodes utilisées dans le passé par les industriels du tabac sont toujours d’actualité pour approcher le monde médical afin de promouvoir leurs produits «moins nocifs». KEYSTONE
Tabac

Le géant du tabac Philip Morris est parvenu à éviter la publication d’une étude concernant un de ses produits dans la Revue médicale suisse, révèle une enquête publiée hier par Le Régional. Selon des recherches menées au sein d’instituts universitaires suisses, l’IQOS – dispositif développé à grands frais par le cigarettier et destiné à chauffer le tabac sans le brûler – serait aussi nocif pour la santé que la traditionnelle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion