Suisse

Walter Thurnherr, la botte secrète

Au PDC, certains rêvent de propulser le chancelier au Conseil fédéral, à la place des candidats officiels à la succession de Doris Leuthard.
Walter Thurnherr, la botte secrète
Le chancelier Walter Thurnherr pourrait ratisser large auprès de l’aile progressiste du PDC. KEYSTONE/ARCHIVES
Conseil fédéral

Deux campagnes d’élection au Conseil fédéral se déroulent en parallèle, mais elles sont loin de se ressembler. Au PLR, la sénatrice Karin Keller-Sutter semble intouchable et tient la corde pour reprendre le siège de Johann Schneider-Ammann (lire ci-dessous). Au PDC, en revanche, la situation est radicalement différente: aucun candidat officiel ne se détache. De quoi favoriser les stratégies alternatives, les «plans secrets» ou l’émergence d’idées. L’une d’elles fait son chemin.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion