Le vrai visage de ben Salmane

Sous ses airs de réformateur, le prince héritier saoudien tient son peuple d’une main de fer.

Quand Mohammed ben Salmane fait sa tournée d’autopromotion aux Etats-Unis en juin 2016, il fait tomber sa thwab (tunique blanche) pour se rendre en jean à un rendez-vous avec Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. L’héritier du trône saoudien n’hésite pas à se travestir pour défendre ses intérêts. Les postures du prince héritier ne trompent aujourd’hui plus personne. Le masque est tombé bien avant l’affaire Khashoggi. Les dérives de MBS

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion