Vaud

Oui à une mendicité «occasionnelle»

Alors que la mendicité est interdite dès le 1er novembre, le Château veut à nouveau changer la loi.
Oui à une mendicité «occasionnelle»
Le gouvernement vaudois souhaite faire une exception pour la mendicité "occasionnelle", qui serait en opposition à la mendicité "de métier". KEYSTONE/ARCHIVES
Pauvreté

L’interdiction complète de la mendicité entrera en vigueur le 1er novembre, quelques jours seulement après l’arrêt du TF qui a donné le feu vert à cette loi, décide le Conseil d’Etat. Mais, il planche aussi sur une modification du texte, pour tolérer la mendicité «occasionnelle», suivant sa promesse de 2016, lorsque le parlement adopta l’interdiction totale. > Lire aussi notre édito: Mendicité occasionnelle: une fausse bonne idée?  «Nous avions dit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion