Genève

Jeunes infirmiers sur le carreau

Plusieurs diplômés de la Haute école de santé regrettent de ne pas trouver de places aux HUG. Le canton connaît pourtant une pénurie de personnel soignant.
Jeunes infirmiers désœuvrés
De nombreux infirmiers ayant postulé cet été aux HUG n’ont pas reçu de réponse. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Santé

C’est avec de belles perspectives en tête que les nouveaux infirmiers et infirmières ont reçu leur diplôme en juillet dernier, après avoir terminé leur cursus à la Haute école de santé genevoise (HES). Pour la plupart, la voie est tracée: rejoindre les Hôpitaux universitaires genevois, en manque chronique de personnel soignant, avec lesquels un accord est en vigueur et qui assure une priorité aux personnes formées à la haute école.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion