Vaud

Cesla Amarelle, l’art de changer les têtes

Cesla Amarelle s’est employée quatre fois à changer des têtes en quinze mois. Analyse d’une méthode.
Cesla Amarelle, l’art de changer les têtes 1
Cesla Amarelle (ici fraîchement élue en avril dernier) a mis en valeur des initiatives de terrain Cesla Amarelle. MTI
Analyse

La semaine dernière, la tête du chef du Service de protection de la Jeunesse (SPJ) Christophe Bornand est donc tombée, après le scandale du couple condamné pour abus sur ses huit enfants. Pour ses crimes sexuels, le père a été condamné à 18 ans en première instance. Jugement confirmé hier en seconde instance. Le limogeage, c’est cher payé pour Christophe Bornand, estiment certains, même si sa cheffe de département, la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion