Cinéma

La peur au ventre

Erik Poppe a opté pour un parti pris radical: Utøya, 22 juillet plonge le spectateur au cœur des événements avec un unique plan-­séquence en temps réel.
La peur au ventre 1
PRAESENS FILM
Film

Tout le monde connaît désormais le nom de cette petite île norvégienne, théâtre du massacre perpétré en 2011 par le terroriste d’extrême droite Anders Breivik, alors qu’elle accueillait un camp d’été de la Ligue des jeunes travaillistes. Quelques heures après l’explosion d’une bombe dans le quartier des ministères à Oslo, 69 personnes tomberont sous les balles du tueur. Comment montrer cela dans un film? Erik Poppe a opté pour un parti

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion