Vaud

La loi sur la mendicité validée

Le Tribunal fédéral rejette le recours contre l’interdiction cantonale votée en 2016.
La loi sur la mendicité validée 1
Un mendiant peut se voir infliger une amende de 50 à 100 francs. KEYSTONE
Justice 

Le Tribunal fédéral confirme l’interdiction de la mendicité sur l’ensemble du territoire vaudois. La première Cour de droit public a rejeté le recours déposé par plusieurs personnalités de la gauche vaudoise, dont l’ancien conseiller aux Etats vert Luc Recordon, ainsi que des mendiants. Les arguments des recourants sont tous balayés: le texte a effectivement pour but de protéger les victimes de réseaux, préserver l’ordre, la tranquillité et la sécurité. Il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion