Lecteurs

Mauvaise nouvelle pour la santé et l’agriculture

Ernest Badertscher regrette la décision de supprimer les droits de douane sur l’huile de palme.
Santé

Le 25 septembre le Conseil des Etats a rejeté par 21 voix contre 20, avec la voix décisive de la présidente du Conseil Karin Keller-Sutter (PLR/SG), le texte auquel le Conseil national avait pourtant donné suite au printemps (motion Grin). L’huile de palme ne doit pas être exclue du futur accord de libre-échange avec la Malaisie, a estimé le Conseil des Etats.

Cet accord qui comprendra aussi la suppression des droits de douane sur l’huile de palme est désastreux, d’une part pour la production indigène d’oléagineux, et d’autre part pour les problèmes de déforestation et de violation des droits humains. C’est le dernier holdup de Johann Schneider-Ammann, le conseiller fédéral qui a été le plus grand fossoyeur de notre agriculture. Mais si la présidente Karin Keller-Sutter qui, de par son vote a fait pencher la balance, est nommée pour le remplacer, ce serait changer un borgne contre une aveugle.

La production d’huile de colza est en progression constante. Depuis peu il existe une nouvelle variante appelée HOLL (High Oléic Low Linoléic) qui est une copie presque identique de l’huile d’olive et qui permet de frire, ce qui n’est pas le cas de la première variété de colza. Cette ancienne variété est riche en Omega 3, contrairement à la HOLL. Malheureusement, dans le commerce, l’étiquetage ne mentionne pas toujours de quelle huile il s’agit; donc lisez les étiquettes, car sur le plan nutritionnel, c’est très important.

L’huile de palme est recherchée par l’agroalimentaire, car elle est très bon marché du fait que les producteurs sont spoliés. Elle est ajoutée à de très nombreux produits alimentaires (pâtisseries, certaines crème à tartiner, etc.). Mais sur le plan de la santé, c’est, avec l’huile de coco, une catastrophe de premier ordre qui favorise les maladies cardio-vasculaires et augmente les coûts de la santé!

Ernest Badertscher, Orbe (VD)

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Santé

Connexion